Gouvernance

Initialement inscrite (décembre 2008) dans la feuille de route sur les très grandes infrastructures de recherche, BSN constitue aujourd’hui l’un des quatre « piliers » du schéma numérique pour l’enseignement supérieur, avec la formation et l’enseignement, les systèmes d’information, et les infrastructures de recherche. Ce schéma numérique est présidé par un comité d’orientation, appelé « CODORNUM », qui coordonne l’action des différents axes. Au niveau de chacun des quatre piliers, un Comité de pilotage assure la gouvernance.

codornum

Le Comité de pilotage de BSN est présidé par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. Sa composition est stabilisée à un niveau de décision politique qui implique directeurs/présidents des établissements et les représentants des conférences :

  • 8 représentants de la Conférence des présidents d’université (CPU)
  • 2 représentant de la Conférence des grandes écoles (CGE)
  • 2 représentant de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI)
  • 7 organismes de recherche représentant également les autres : CNRS, CEA, INRA, IRD, INRIA, Institut Pasteur, INSERM
  • 1 représentant du Ministère de la culture et de la communication (MCC)

Un comité technique composé des pilotes et co-pilotes des différents groupes de travail opérationnels (« segments ») est chargé d’instruire les décisions du Comité de pilotage. Ce comité technique se réunit à intervalles réguliers pour faire la synthèse des travaux effectués au sein de chacun des dix groupes. Un représentant du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche est présent dans chaque segment.