BSN 8 : PEB, fourniture de documents

Problématique

Les chiffres de fourniture de documents et prêts entre bibliothèques connaissent un déclin continu en France (- 42 % des demandes dans le système universitaire, entre 2003 et 2008) Cette baisse affecte principalement les demandes de reproduction (articles), les demandes de fourniture de documents originaux (livres) ne régressant que très légèrement. Cependant, ce service semble encore très utile aux chercheurs, car les pays disposant d’un service moderne au plus près des utilisateurs enregistrent une stabilisation voire une progression des transactions d’originaux. Les envois d’originaux sont toutefois appelés à décliner du fait de la numérisation croissante des collections d’œuvres du domaine public, y compris par des dispositifs de numérisation à la demande (EOD).

Deux systèmes de fourniture de documents coexistent en France :

  • SUPEB, géré par l’Agence bibliographique de l’enseignement supérieur (ABES), réunit les établissements du réseau des bibliothèques Sudoc (toutes les bibliothèques universitaires et des bibliothèques de recherche soit 141 établissements) et Sudoc-PS (publications en série – 1800 bibliothèques de tout statut : bibliothèques municipales, centres d’archives, bibliothèques d’entreprises, etc.). Ce réseau s’adresse principalement aux communautés académiques.
  • Géré par l’INIST-CNRS, Refdoc est un catalogue de consultation de références bibliographiques et de commande de copies de documents destiné aux membres du CNRS, de l’ESR français et du secteur public français et étranger.

Supeb est en outre interconnecté avec le réseau PIB (prêt inter-bibliothèques) du CCFR, géré par la Bibliothèque nationale de France (demandes émanant des bibliothèques publiques). Le trafic généré est très faible (quelques milliers de transactions par an).

Objectifs

Contribuer à la modernisation du système de fourniture de documents en mettant l’utilisateur au centre de la réflexion des travaux et en répondant à ses besoins (identification du document, paiement des droits de copies et du service en ligne, fourniture de documents dématérialisée, utilisation des systèmes mobiles, etc.) et aux principes du Manifeste pour une révision du partage des ressources (engagement sur les délais de fourniture, choix par l’utilisateur du format de fourniture et de livraison, coût raisonnable, paiement en ligne, intégration à des réseaux internationaux, etc.).

Actions engagées

  • Développer le signalement dans Refdoc des collections de périodiques des bibliothèques de recherche universitaires, notamment celles les CADIST (Centre d’acquisition et de diffusion de l’information scientifique et technique), afin de mieux répondre aux besoins des usagers en améliorant la visibilité des ressources pour la recherche.
  • Développer les interactions entre Refdoc et le SUDOC (navigation entre les deux sites, échanges de données) pour faciliter l’accès à la documentation par les usagers, quel que soit le portail qu’ils consultent.

Acteurs

Pilotes du groupe

AYMONIN David, directeur de l’ABES

BERARD Raymond, directeur de l’INIST-CNRS

Participants

ABES, ADBU, BNF, représentants CADIST, EPRIST, INIST-CNRS, MENESR, RENATIS, représentants SUPEB, Stratégie Santé, université d’Anvers