BSN 5 : numérisation

Objectifs
Le cinquième axe de travail de la BSN porte sur la numérisation du patrimoine scientifique de l’enseignement supérieur et de la recherche. Enjeu majeur pour faciliter l’accès aux résultats de la recherche française et la valoriser le plus largement, mais aussi pour permettre l’émergence de nouvelle pratiques de recherche, la numérisation du patrimoine documentaire scientifique bénéficie de canaux de financements divers (contrats d’établissements, projets ANR, projets européens, …) et mobilise aujourd’hui divers acteurs :

  • Les bibliothèques universitaires, dépositaires de corpus documentaires et porteuses de projets de numérisation ;
  • Les laboratoires et instituts de recherche, constituant et exploitant les matériaux de recherche ;
  • Des opérateurs nationaux de numérisation et valorisation.

Au regard de ce paysage foisonnant, l’objectif principal de BSN 5 est de contribuer à la définition d’une politique nationale ambitieuse et concertée, au bénéfice de l’ensemble des acteurs de l’ESR. Cet objectif général se traduit par des premières recommandations validées dans le cadre de la stratégie générale BSN 2012-2015 :

  • Établir des critères de priorisation des financements pour la numérisation de documents scientifiques qui pourront être archivés, sur un mode pérenne, au CINES ;
  • Labelliser et mettre à disposition une gamme d’outils permettant l’interopérabilité des corpus numérisés ;
  • Signer une convention de partenariat avec la BNF (convergence de normes, autorisation croisée d’exploiter les données numérisées, thématiques patrimoniales communes).

Relations avec les autres segments de BSN

Les recommandations formulées et actions conduites dans le cadre de BSN 5 s’articulent avec celles des autres segments de BSN, et notamment de BSN2 – Accès, BSN3 – Signalement, et BSN6– Archivage pérenne. A ce titre, certaines des 10 actions clé définies pour BSN en 2012-2013 auront un impact direct sur les orientations et activités de BSN5, à savoir principalement les 2 actions suivantes :

  • Préparer un accord cadre avec le MCC, le SNE et l’AEDRES pour définir un équilibre plus durable entre propriété intellectuelle et circulation scientifique (législation sur la propriété intellectuelle, discussion sur les prix, numérisation des œuvres orphelines, édition publique/privée, co-édition, échange de documents numériques entre établissements…)
  • Mettre en place un label BSN validant l’intérêt scientifique et la qualité technique d’un corpus numérique, condition nécessaire (mais pas suffisante) pour obtenir un droit à l’archivage pérenne et à la diffusion (pris en charge par l’État)

Les projets financés au titre de l’appel d’offre BSN5 bénéficieront du Label BSN, accordé en raison de la qualité scientifique et de la qualité technique des projets. Les modalités de cette labellisation seront définies en accord entre les différents segments BSN.

Acteurs

Pilotes

FARGIER Nathalie, Persée
BLIN Frédéric , Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg

Participants

ABES, ADBU, AEDRES-MSH Editions, ANRT, BnF, BNUS, CINES, EPRIST, HumaNum, INIST-CNRS, INRA, INRIA, MCC, MENESR, Le Cléo, PERSEE, RNBM